Sélectionner une page

Vendredi 16 juillet à 20h30
Cour d’Honneur du Château (entrée 98, rue du Couvent)
Palaminy

L’évolution de la situation sanitaire appelant toujours à la vigilance, nous prendrons sur place toutes les dispositions nécessaires au respect des mesures en vigueur.

 

« Fantômes » Op 70 n°1 de Beethoven, oeuvre énigmatique, nappée de mystère, au caractère envoûtant très particulier, sera interprété par le trio  Simon Adda-Reyss, pianiste, Anita Balazs, violoncelliste, Liana Gourdjia, violoniste. 

La Sonate pour flûte et piano d’Edmund Barton Bullock, sera interprétée par Simon Adda-Reyss, pianiste et Jordan Arbus, flûtiste.

 

SIMON ADDA-REYSS, Pianiste et organiste

 

Né en 1978, il débute le piano à l’âge de 8 ans. Admis au Conservatoire National de Région (CNR) de Paris en 1991, il entre dans la classe de piano de Pierre Réach et chez Marie-Louise Langlais en orgue. Il travaille parallèlement avec Laurence Allix, pédagogue renommée. En 1993, lauréat du premier Concours international d’orgue André Marchal à Biarritz, il remporte le prix Ermend-Bonnal.

Il entre en 1994 au Conservatoire National Supérieur de Musique (CNSM) de Paris dans la classe de piano de Jean-François Heisser et étudie la musique de chambre avec Christian Ivaldi. Il y obtient le premier prix de piano. Il a ensuite suivi un cours de perfectionnement à Colmar dans la classe de Rena Shereshevskaya, tout en faisant des études d’écriture au CNSM de Paris.

Simon Adda-Reyss a eu le privilège de recevoir à plusieurs reprises les conseils du maître Olivier Messiaen. Tant à l’orgue, au piano qu’en formation de chambre ou en soliste avec orchestre, il se produit régulièrement à Paris (théâtre du Châtelet, auditorium du musée d’Orsay, maison de Radio-France…), en province et à l’étranger, notamment à Moscou où il a joué dans la grande salle du Conservatoire Tchaïkovski sous la direction de Yuri Bashmet, ou encore au Japon où il doit de nouveau se produire cette année à Tokyo dans le cadre du festival de musique de chambre Chanel de Ginza. Il a été l’accompagnateur de la Cantatrice Jane Rhodes. Récemment, il a joué l’Histoire de Babar de F. Poulenc avec l’actrice Marie-Anne Chazel. Simon Adda-Reyss a par ailleurs improvisé les musiques de la série moderne des Deschiens­, diffusée sur Canal + en 2000/2001. Cette même année, il a aussi été choisi comme pianiste par l’acteur François Morel.

Depuis toujours passionné par l’enseignement et la transmission du savoir, Simon Adda-Reyss est titulaire du C.A., obtenu dans le cadre de la formation diplômante du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. En 2008, il est nommé professeur-assistant dans ce même établissement.

Simon Adda-Reyss a pour partenaires les violonistes Julien Dieudegard, Akiko Yamada et Nemanja Radulovic, le violoncelliste Atsushi Sakai ou encore le chanteur Simon Edwards.

 

ANITA BALAZS, violoncelliste

 

Née dans une famille de musiciens, la violoncelliste hongroise Anita Balazs a commencé très tôt à se produire en concert et participer à différents festivals en de multiples lieux en Europe et aux États-Unis tel que Carnegie Hall de New York.

Elle est lauréate de nombreux concours nationaux et internationaux parmi lesquels le Concours International Antonio Janigro à Porec en Croatie, le  Concours International Alfredo e Vanda Marcosig à Gorizia en Italie et le Concours International de Violoncelle à Liezen en Autriche. Elle a été amenée à donner des concerts en tant que soliste avec de prestigieux orchestres Hongrois et Européens sous la direction de musiciens tel que Andras Ligeti, Ken Lam et Izaki Masahiro. Elle est diplômée de L’Université de Franz Liszt à Budapest où elle a obtenu une licence et un Master de Violoncelle, elle a également parallèlement suivi l’enseignement de Philippe Muller, Professeur au CNSM de Paris.

Elle obtient par la suite un deuxième Master en violoncelle qui lui sera décerné en 2019 par l’Université de Yale aux États-Unis où elle a eu la chance de profiter de l’enseignement de musiciens reconnus tel qu’Aldo Parisot, Ole Akahoshi, Ralph Kirshbaum, Peter Frankl et Paul Watkins du Quatuor Emerson.

Elle est aussi la violoncelliste et membre fondatrice de Trio Confero qui se produit régulièrement en de nombreux endroits aux États-Unis depuis 2018.

 

LIANA GOURDJIA, violoniste

 

À l’âge de six ans, Liana apparaît à la télévision russe et elle devient célèbre dans toute la Russie, donnant de nombreux concerts sur les grandes scènes de son pays natal, notamment dans la grande salle du Conservatoire Tchaïkovski à Moscou ou la Philharmonie de Saint Pétersbourg. Elle joue pour le Pape Jean-Paul II au Vatican, à l’Unesco à Paris et aux Jeux Olympiques d’Atlanta. Elle est lauréate du Concours International Tchaïkovski pour jeunes artistes à Sendai au Japon et ses concerts sont présentés par les radios et télévisions russes et européennes.

Liana Gourdjia a commencé ses études à l’Ecole Centrale de Moscou avec Iryna Bochkova et Maya Glezarova, avant de s’installer aux Etats-Unis pour étudier avec David et Linda Cerone au Cleveland Institute of Music où elle obtient un Bachelor et un Master.

De 2009 à 2011, Liana Gourdjia est en résidence auprès de l’orchestre symphonique de Montgomery aux Etats-Unis où elle occupe la fonction de violon solo, tout en donnant concertos et récitals. Elle retournera au festival de Marlboro pour la deuxième année consécutive à l’été 2010. Parmi ses autres engagements récents ou à venir, on notera des récitals et master-classes à l’université de l’Indiana, des concerts de musique de chambre aux Musicales de Colmar, aux Salines en Musique (Jura) au festival Juventus ou en concerto lors du festival de Sion en Suisse.

Chambriste recherchée, elle joue aux côtés de Jaime Laredo, Ida Kavafian, Sharon Robinson, David Soyer et du quatuor Talich, invitée notamment par le 92/Y à New-York, le Printemps des Arts de Monte-Carlo, Les Musicales de Compesières à Genève, Les Musicales de Colmar et en tant que lauréate du Festival Juventus.

Passionnée par la musique contemporaine, elle a fréquemment créé des œuvres. Elle a été la violon solo du New Music Ensemble de l’Université de l’Indiana, sous la direction de David Dzubay, avec lequel elle donné la création du concertino pour violon d’Eugene O’Brien.

 

JORDAN ARBUS, flûtiste

 

Né dans une famille de musiciens, Jordan Arbus commence à apprendre la flûte traversière à l’âge de huit ans auprès d’un professeur particulier. Il intègre quelques années plus tard le Conservatoire de Toulouse puis poursuit ses études au Conservatoire d’Aulnay-sous-Bois où il obtient son Diplôme d’Études Musicales dans la classe de Patrick Gallois, musicien flûtiste et chef d’orchestre mondialement reconnu.

Il a participé dès son jeune âge à des masterclasses et des festivals en France et à l’étranger notamment l’Académie Musicale de Sienne en Italie.

Par la suite, il continue ses études aux États-Unis où il obtient une licence en flûte traversière en 2017. Parallèlement, il présente également de nombreux concours dans la région, il remporte notamment le deuxième prix du Concours International Flute Club de New York en 2019. Il reçoit l’enseignement de musiciens de chambre et d’orchestre reconnus tel que Susan Palma-Nidel, membre de l’Orchestre Orfeo et Tara O’Connor, flûtiste dans le fameux groupe de musique de chambre Chamber Music Society de New York.

Il est actuellement étudiant en vue de l’obtention d’un diplôme de Master en flûte traversière à la prestigieuse Université de Yale dans l’état du Connecticut aux États-Unis.

 
 
 
Tarifs : Public 15€  •  Étudiant 10€
Billetterie : www.festik.net (ouvert début juin) ou sur place le jour du concert
Renseignements et réservations : Elisabeth Saint-Paul : 06 08 82 41 61 
Musiques entre Pierres : 98 rue du Couvent  31220 Palaminy  •  Les Nuits de Palaminy : 180 rue du Château  31220 Palaminy